Rencontres François de Ravignan, du 9 au 11 novembre 2018

Le pouvoir local nous échappe, on s’en fout ?

Suite aux inondations, les deux journées à Greffeil ont été annulées. Mais la soirée à Limoux était maintenue !

D’ordinaire, les Rencontres des Ami-e-s de François de Ravignan se déroulent sur un week-end, mais cette année, en partie du fait des inondations et de la mobilisation qu’elles engendrent, nous avons décidé de les réduire à la première soirée, qui a été dense néanmoins !

Vendredi 9 novembre, 18h, salle Louis Costes à Limoux (Aude)

Introduction aux Rencontres : Les Amis de François de Ravignan prolongent les réflexions abordées ces dernières années, en approfondissant l’importance de constituer des forces politiques locales regroupant le monde des alternatives et les milieux militants classiques (partis, syndicats, mouvements de jeunesse…). Il nous semble par ailleurs que les communes, constituant un des derniers lieux d’exercice direct du pouvoir citoyen, doivent absolument être investies et protégées. Et cela alors même que le pouvoir central cherche à les vider progressivement de leur substance et de leur pouvoir, notamment au travers de la loi Notre. Nous aborderons ces problématiques à travers la question concrète de la gestion municipale des services publics, et particulièrement de l’eau.

18h30: Conférence gesticulée, « Méfiez-vous de l’eau qui dort. Les dessous du robinet » par Aurel

Quasiment tous les foyers français sont alimentés par un service public et une eau du robinet conforme aux normes sanitaires, le droit d’accéder à l’eau potable dans des conditions économiquement acceptables par tous est inscrit dans la loi … Tous égaux alors ! C’est ça la justice sociale ! Hum oui… ou pas…

Parce que quand même, les ressources en eau sont de plus en plus contaminées, le prix de l’eau n’arrête pas d’augmenter, de plus en plus de personnes ne peuvent plus payer leur facture …

Entre sociologie et récits de vie, de nombreux enjeux de notre société se révèlent dans un verre d’eau.

20h-21h : Repas et chants de La Chorale Militante

21h: Témoignages-débat: Des élu-e-s, notamment de Fa, Lespinassière, Limoux et Luc-sur-Aude, parleront de leurs luttes communales contre les conséquences de la loi Notre, notamment autour du maintien de la gestion communale du service d’eau potable.

L’étau se resserrant, faut-il commencer à envisager des actions intercommunales concertées de désobéissance civile, pour préserver notre pouvoir de modeler notre vie quotidienne politique et collective, en accord avec nos valeurs ? A un an et demi des municipales, il nous semble en tout cas primordial d’interroger les évolutions du pouvoir au sein de ces communes auxquelles nous sommes si attachés…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s